La Côte-Nord : Route du retour…

DSCN0765DSCN0701Votre dernière nuit à Natashquan annonce le terme, ou presque, de votre voyage en  Côte-Nord. Sur la route 138 (qui, à quelques exceptions près, est bien entretenue et agréable à rouler), vous traverserez de nouveau les villes visitées à votre aller (la première sera Havre-Saint-Pierre), mais, découvrirez, également, des endroits méritant une halte…

Par Corinne Bénichou

DSCN0757DSCN0758Magpie, vingt minutes avant Rivière-au-Tonnerre, est un joli havre paisible ayant un sentier pédestre qui longe la mer. Pour y accéder, il faut se rendre jusqu’à la maison du Viking et finir le chemin à pied pour arriver au belvédère d’où, vous aurez un très beau panorama maritime et forestier. Attention, pour emprunter le sentier, il est préférable d’avoir des souliers fermés et étanches car l’humidité est bien présente dans le bois.

DSCN0762DSCN0760Rivière-au-Tonerre, porte d’entrée de la Minganie, porte ce nom à cause du son que fait la rivière en descendant les chutes du Grand Sault à huit kilomètres. Sur place, vous aurez le plaisir de visiter la plus imposante église paroissiale en bois construite dans l’Est du Canada. Ses murs, son plafond et ses bancs sont de couleur bleu ciel, ce qui évoque, évidemment, la sérénité des cieux, le paradis, les anges et tout ce qui a un rapport avec l’au-delà !

DSCN0774DSCN0771À quarante minutes de là, un arrêt s’impose aux chutes Manitou, hautes de trente-cinq mètres. Ce mot signifie,  en Innu, le nom d’un Dieu esprit des animaux. À quelques minutes de la rivière et DSCN0770DSCN0767de sa cascade, un bureau touristique, un stationnement et des tables à pique-nique sont à votre disposition.  Trois dollars vous seront demandés afin de contribuer à la préservation de ce site. Par contre, pas de fontaine à eau sur les lieux mais des bouteilles sont à vendre ! Consommation, quand tu nous tiens !!!

DSCN0830DSCN0778Après deux heures trente de route, vous arriverez au phare de Pointe-des-Monts pour une visite d’un peu plus d’une heure.  En possession d’un guide audio, vous gravirez les marches jusqu’en haut pour apprécier la vue sur trois cent-soixante degrés, pour  DSCN0804DSCN0808une hauteur de vingt et un mètres (soixante-neuf pieds). À chaque palier, il y en a six, vous apprécierez chaque petite histoire de cette station qui a protégé les marins et leurs navires pendant cent quatre-vingt sept ans à une époque où la navigation dans le golfe DSCN0801DSCN0800Saint-Laurent était périlleuse. Sept gardiens y sont passés depuis 1830.


F
aites une escale au Grand Hôtel de Baie-Comeau pour la nuit, DSCN0842DSCN0856avant de déguster un ultime repas en Côte-Nord à la Capitainerie de Portneuf-sur-mer. Vous aurez le privilège de goûter à la cuisine gastronomique de la chef/propriétaire, Anne-Marie Imbeault, qui titillera, sans aucun doute, vos papilles. Potage de champignons, filet de morue et crabe des neiges accompagné d’un DSCN0850DSCN0853mélange de riz sauvage et quinoa, agrémenté de pousses de salicorne (plante sauvage aux allures de petites pattes d’oiseau), bouton de marguerite le tout arrosé d’une vinaigrette à  la camerise. Un sorbet aux petits fruits, bleuets sauvages et DSCN0855DSCN0852poussière d’épinette, terminera fort bien le repas. Demandez à être assis en terrasse couverte donnant sur la marina. En période estivale, vous aurez droit à un beau spectacle de la part des outardes.

route 172 panneauroute 172 photoC‘est le ventre plein et le sourire aux lèvres que vous quitterez le restaurant pour vous rendre à l’aéroport de Bagotville. La route 172, (fjord du Saguenay), qui vous amènera à destination en quelques heures,  vous en  mettra plein les yeux, encore une fois, avec ses paysages entre bois et eau,

DSCN0857DSCN0859À votre arrivée sur les lieux, vous passerez à la douane et c’est là qu’il faudra être certain que vos bagages ne contiennent rien qui soit supérieur à cent millilitres (liquide comme solide), car si vous tombez sur une employée plus que zélée, votre après-midi risque bien d’être gâchée ! Certaine de faire une belle prise en vous confisquant vos achats dépassant de vingt millilitres pour aller en cabine, elle vous refusa l’accès à l’avion. Vous serez donc obligé de retourner au comptoir d’Air Canada et de payer vingt-huit dollars DSCN0860aéroport montréalafin de mettre votre valise en soute. À votre arrivée à Montréal, vous aurez à attendre votre bagage de quinze à trente minutes, selon le nombre d’avions à l’atterrissage, avant de le récupérer sur le carrousel.

Ainsi se termine ce reportage qui ne vous a évoqué qu’une infime partie du patrimoine et des activités que la Côte-Nord offre aux personnes désireuses de découvrir non seulement une belle région mais également des gens passionnés et fiers de leur coin de pays

Retrouvez les vidéos de ce voyage sur www.facebook.com/Sur-la-route-1727800047463188/

Remerciements :

Un énorme merci à Natalia Marcilese de Tourisme Côte-Nord et aux participants  tout au long du parcours. Sacré-Coeur : La pourvoirie des Lacs à Jimmy. Tadoussac : Charles Breton, maire – Eve Savard, chapelle des Indiens – Jean-Sébastien Sicard et Mireille, restaurant Chez Mathilde – Lilas Lamontagne, gite du Goéland et Sylvain Fortier, naviguateur, Challenge vert autour du monde – Mélanie Bourque, centre d’interpréation des mammifères marins. Pointe-aux-Outardes : Evelyne Roy, Denis Cardinal, Frédéric Bénichou et Wabush, Parc Nature. Baie-Comeau : Yves Montigny, maire – Jardins des Glaciers – Josée Girard, Espace K Théâtre – Carl Beaulieu, restaurant La Marée Haute et le chef Philippe Mollé – Kévin, serveur, brasserie Saint-Pancrace. Sept-Îles : Guylaine Lejeune, mairesse suppléante -  Pascale Poney et Marie-Eve Cyr, Tourisme Sept-Îles – Christine Lebel, musée régional de la Côte-Nord, Brigitte Fournier et son équipe, vieux poste de traite – Omar, propriétaire, restaurant Chez Omer. Île Grosse Boule : Sandra Blais, André Gauthier et Solina, ferme maricole Purmer. Archipel-de-Mingan : Geneviève Cormier, Parcs Canada. Havre-Saint-Pierre :  Théo Ganas,  restaurant Chez Sophie – Daniel Picard, chalets Minganie. Natashquan : Marie-Claude Vigneault, bureau d’accueil touristique – Thérèse Coquelin, chocolaterie Coqueline – Monique Bouchard, festival Innucadie – Richard Beaudry, hôtel La Cache – Magella Landry, gite Le Port d’Attache. Aguanish : Jacky, guide d’excursion, bureau d’accueil touristique. Portneuf-sur-mer : Anne-Marie Imbault,  restaurant La Capitainerie.

Ce contenu a été publié dans Sortir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.