Ô Baobab

logoVous n’avez pas le temps ou l’argent pour partir en Afrique, il n’est pas nécessaire de prendre l’avion, il vous suffit de vous rendre sur le Plateau Mont-Royal pour vous évader et vous offrir une expérience culinaire !

par Corinne Bénichou

DSCN0963DSCN0960C‘est dans une ambiance musicale et un décor avec tissus colorés aux couleurs jaunes et vertes, agrémentant les quatorze tables et vingt-huit chaises du Ô Baobab, que vous serez accueillis. Aux murs des tableaux représentant des portraits.

DSCN0966La charmante Armelle vous proposera, avant de commencer votre repas, deux choix de boissons : Le jus de baobab fait à partir du fruit DSCN0967de cet arbre, macéré dans l’eau, auquel du sucre, de la vanille et du lait concentré sont ajoutés. C’est un délice si votre intestin supporte le lactose et le Bissap, fait à partir de fleurs d’Ibiscus qui donnent la couleur. Ce jus est très agréable à boire.

DSCN0968DSCN0964Les plats des pays à l’honneur changent chaque semaine. Le Cameroun et le Sénégal ont déjà été célébrés. Il sont inscrits sur un panneau noir en avant du comptoir, mais vous pouvez choisir des mets sur la carte et dont les prix varient de douze à vingt-cinq dollars. Il y a également un menu à volonté à vingt-quatre dollars et cinquante.

Les deux chefs associés, Mirette Tameze et Jacqueline Sokpoly, vous proposent un vaste choix de plats dont le Ndole, préparation de légumes verts dans une pâte aux arachides accompagnée de viande, de poisson et de crevettes, le poulet DG pris en otage de plantains frits, diverses grillades et accompagnements sans oublier les desserts.

DSCN0969Le maquereau est roi au Ô Baboab. Qu’il soit fumé au four avec sa salade croquante ou grillé, puis plongé dans une sauce piquante, garni de légumes verts et boule de manioc. sa chair est vraiment moelleuse. Le riz et le manioc sont à DSCN0970manger chauds car ils sèchent vite et perdent de leur saveur. Les bananes plantain sont onctueuses, chaudes comme froides. Pour les végétariens, le mélange de riz et de haricots rouges nappé d’une sauce tomate vous conviendra fort bien.

Ce petit restaurant de quartier, à cuisine ouverte, bien sympathique est à découvrir !

Mardi et mercredi, de 17 à 22 heures.
Du jeudi au samedi de 17 à 23 heures.
Dimanche de 11 à 15 heures.

Ô Baobab
4050, de Bullion (angle Duluth)
Montréal
(438) 840-5646
www.restaurantbaobab.com

Ce contenu a été publié dans Sortir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.