Tout est dit de Vincent Bélanger

Musicien passionné, le violoncelliste insuffle à chaque projet une vision artistique originale, remplie de chaleur et de profondeur. Il a non seulement un talent étonnant, mais aussi une ouverture d’esprit pleine d’initiative influant toute sa démarche.

Par Corinne Bénichou

Les huit musiques qu’il propose ont été enregistrées au studio Pulswork situé à Saskatoon et David Puls en est le réalisateur. Elles sont le résultat d’une collaboration avec le guitariste Martin Morais.

Promenade immobile, une balade invitante qui, contrairement à son titre, vous fera voyager.

Tango, un faux départ suivi de rires avant de se lancer dans cette danse langoureuse et sensuelle. Fermez les yeux, laissez-vous porter par la musique, vous êtes à Buenos Aires.

Tout est dit, pour le titre phare la soprano Li Rong Dong a apporté sa contribution vocale en mettant sa voix sur cette très belle pièce mélancolique.

Sicilian Bach, une ritournelle baroque enveloppante (merci à Jean-Sébastien Bach) qui révèle le Sud de la Botte à son meilleur.

Could Be, les premiers accords de guitare acoustique offrent une jolie mélodie. Rejoint par le violoncelle, les deux instruments se marient parfaitement pour le grand plaisir de vos oreilles.

La lune représente mon cœur, c’est sur un rythme léger agréable que commence le morceau, puis au fil des notes, il s’envole pour arriver à une intensité qui ne vous amènera que de la joie.

Valse manouche, vous ne pourrez résister à cette danse d’origine slave. Laissez-vous emporter par son tourbillon musical.

Frissons sur l’eau, dès le début, vous frémirez d’émotion et elle ne vous quittera plus. Vous frôlerez ces étendues du bout des doigts tout en douceur et en volupté.

L‘ensemble de trente et une minutes est un baume sur le cœur et l’âme. Bonheur et évasion garantis. À écouter sans restriction.

Production Motet Art & Music
Diffusion sur les plateformes numériques

Ce contenu a été publié dans Musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.