Galerie S16 – Paix et justice

Jusqu’au 3 juillet 2022, a lieu, à Montréal, en première mondiale l’exposition solo Paix et justice du célèbre artiste de rue, Shepard Fairey alias Obey.

Par Corinne Bénichou

De retour en ville après vingt ans, l’artiste expose une centaine de pièces. Parmi elles, le portrait d’une époque musicale, représentée par Kurk Cobain, les années 70 et son vent de liberté, de revendication mais aussi de détresse. Des estampes (édition limitée) sont à disposition du public. Ses autocollants dont son guerilla street art et ses peintures murales sont reconnaissables dans le monde entier. D’ailleurs, la première murale du boulevard Saint-Laurent, à l’angle de la rue Sherbrooke, est la réplique de celle accrochée à l’entrée de la galerie. En mars dernier, avec Artists 4 ERA, il a lancé une exposition pour sensibiliser à l’égalité des droits pour tous les Américains. À l’été, il a exécuté une peinture murale sur l’aquarium de la Nouvelle-Angleterre pour mettre en lumière le sort de la baleine franche de l’Atlantique Nord en voie de disparition. Cette toile fait partie d’un programme mondial d’art public environnemental du nom de Sea Walls: Artists for Oceans.

C’est grâce à Adam Vieira, connu sous le pseudonyme de Whatisadam, que les Montréalais peuvent voir ces œuvres. Il lui a fallu plusieurs années afin de pouvoir présenter, dans un même lieu, les peintures originales en techniques mixtes de ce graphiste, activiste, illustrateur internationalement célébré, le plus influent de sa génération. Il a également fait sa marque avec ses impressions sur des pochettes d’albums, des planches à roulettes, des prospectus et des tee-shirts.

Né à Charleston, en Caroline du Sud, baccalauréat en beaux-arts et illustration en poche, Obey créé en 1989 l’autocollant Andre the Giant has a Posse. Ce dernier s’est transformé en campagne artistique Obey Giant avec des images qui ont changé la vision des gens vis à vis de l’art et du paysage urbain. Après plus de trente ans, son travail a évolué pour devenir un ensemble d’œuvres acclamé. En 2017, l’artiste collabore avec Amplifier afin de créer la série We The People, reconnaissable lors des marches des femmes et autres rassemblement relatifs à la défense des questions de justice sociale, nationales et mondiales. Shepard Fairey a des centaines de peintures murales à grande échelle sur six continents.

Fondé en 2013, le groupe S16 est une compagnie d’art créatif basée dans la métropole spécialisée dans la présentation, l’installation et la création d’art urbain contemporain. Expert dans les œuvres et les estampes en nombre limité, la galerie est constamment à la recherche de moyens de se réinventer, insufflant de la vie à la scène artistique montréalaise, exposant des œuvres d’art qui défient l’esprit et l’âme.

Galerie S16
1362, avenue Greene
Westmount, Montréal
(514) 934-1362

https://s16gallery.com

Ce contenu a été publié dans Arts Visuels. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.