Le Pomerol de Montréal

auberge logoCette auberge, située au cœur du Quartier Latin, est un hôtel 3 étoiles à découvrir. Son propriétaire, Mario Landry, a le contact aussi facile qu’agréable et la charmante Jacqueline Couture vous accueillera avec gentillesse, à l’image du personnel au complet.

Par Corinne Bénichou

DSCN1005Il faut savoir qu’au départ, la bâtisse abritait trois duplex, puis elle est devenue l’auberge des Glycines pendant de plus de trente ans, elle ne porte le nom de Pomerol que depuis les années 2000, c’est l’actuel propriétaire, amateur de grands vins, qui l’a nommée ainsi et l’a fait rénover du sol au plafond.

DSCN1010DSCN1014Parmi les trente trois chambres, tant dans la partie récente, à peine deux ans d’existence, en demi sous-sol, que dans les étages, vous avez le choix entre des économiques pour deux ou trois personnes, des régulières, des supérieures dont l’espace à vivre DSCN1012DSCN1015est plus grand et des exécutives avec salon et/ou bain tourbillon. L‘exécutive 201, auparavant divisée en deux chambres, offre une pièce spacieuse et inusitée. Il n’y a donc pas de chambre 202 ! 

DSCN1002DSCN1000L‘auberge détient un salon baptisé Pétrus, une salle à manger et un ascenseur, très pratique pour les déplacements. Les paniers déjeuners sont déposés sur les crochets à cet effet, ce qui permet à la clientèle d’être servie sans être dérangée et de choisir de se DSCN1001DSCN1016restaurer dans la chambre ou en salle à manger. Ces derniers sont garnis de pain et/ou de viennoiserie, livrés chaque matin par les boulangeries Arhroma, produits laitiers et jus de fruits.

mur briquesD‘ailleurs chaque chambre a sa caractéristique et quelques unes ont même un certain cachet comme un mur de brique ou en pierre. Quant au service, au sein de l’équipe qui comporte une dizaine de personnes de façon régulière, il est personnalisé pour le plus grand plaisir des visiteurs.

En saison estivale, les clients sont plutôt des touristes. Par contre, durant l’année, des gens d’affaire, des universitaires, des groupes locaux et régionaux venus pour des congrès ou des salons profitent d’être en ville pour prolonger leur visite.

Les tarifs du 1er nov au 30 avril, correspondant à la basse saison, vont de 120 à 184 dollars et du 1er mai au 31 octobre, la haute saison, de 150 à 225 dollars.

En couple, entre amis, en famille ou avec les collègues de travail, à deux pas du métro Berri-Uqam, à dix minutes du quartier des spectacles et quinze du Vieux-Montréal, choisissez la convivialité et le confort !

Auberge Le Pomerol
819, de Maisonneuve Est
Montréal
(514)526-5511
www.aubergelepomerol.com

Ce contenu a été publié dans Sortir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.