Tabarnak du cirque Alfonse

tohu tabarnak afficheLe cirque Alfonse, qui s’est fait remarquer grâce à ses spectacles Timber et Barbu, revient avec Tabarnak.

Par Corinne Bénichou

tohu alphonse logoDu 2 au 12 octobre 2019, l’énergique bande de Saint-Alphonse-Rodriguez dans Lanaudière -qui a récemment été applaudie au Paléo Festival (Nyon, Suisse), à Bobino (Paris, France), au Festival Fringe (Édimbourg, Écosse) et à celui d’Adélaïde (Australie) où elle a reçu le prix Best Circus & Physical- sera de nouveau sur la scène montréalaise.

tohu alphonse famiilleÀ cette occasion, une grand-messe à gogo surréaliste vous est proposée. Du sous-sol à la nef, de l’autel au chœur, ces brasseurs du passé s’immiscent dans ce lieu symbolique, l’église, lui donnant un beau coup de jeune. Les acrobates Antoine Carabinier Lépine, Julie Carabinier Lépine, Jonathan Casaubon, Jean-Philippe Cuerrier, Geneviève Morin et Nikolas Pulka revisitent le sacré de façon irrévérencieuse dans une mise en scène de Alain Francoeur (Montréal Complètement Cirque). Ils sont accompagnés par le trio de David Simard dont la fresque musicale trad rock célèbre les cieux comme l’enfer !

tohu tabarnak fouet et planchetohu tabarnak patinsLes six athlètes (quatre hommes, deux femmes) s’en donnent à cœur joie pendant une heure et vingt minutes pour le grand plaisir des spectateurs. Des prouesses sur patins à roulettes aux jeux des fouets, en passant tohu tabarnak balançoirepar la poulie, les mains à tohu tabarnak main à mainmains de haut niveau, la jonglerie, l’équilibre sur une barre puis la fenêtre (seul décor du spectacle), devenue plateau, retenue par quatre cordes, la balançoire générant des envolées et le mât chinois, porté tant aux épaules que sur les fronts des deux costauds de la bande, laissant leurs tohu tabarnak mât chinoistohu tabarnak plateauhabiles compagnons grimper pour exécuter des figures audacieuses, du grand calibre, la troupe vous séduira tout autant qu’elle vous étonnera par ses performances et sa propension au risque ! 

L‘humour n’est jamais loin et accompagne de belle façon les chansons à répondre et les différents intermèdes parlés.

Deux  bémols : La danse style Derviches tourneurs détonne du thème annoncé et surprend et la musique très, voire trop, forte quasi permanente, vient perturber les oreilles de l’assistance dans cette procession.

TOHU
2345, Jarry Est
Montréal
(514) 376-8648
www.tohu.ca

Ce contenu a été publié dans Spectacle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.