Un nouveau restaurant dans le Sud-Ouest de Montréal…

le fricot logoLes propriétaires du bar de la Petite-Bourgogne, la Drinkerie Ste-Cunégonde, sont heureux d’annoncer l’ouverture de leur nouveau restaurant aux saveurs des maritimes. Le Fricot redonne fierté aux traditions culinaires acadiennes !

Par Corinne Bénichou

le fricot intérieurLe chef Alain Gauvin et le restaurateur Simon Dunn, tous deux originaires du Nouveau-Brunswick y proposent un menu regorgeant de plats bien de chez eux, revisités et influencés par leurs passions mutuelles du finger food et des fruits de mer, le tout dans une ambiance crab shack de bord de mer.

le fricot plat 2Sous la direction de ses partenaires, Antoine Legault, Éric Le François et Alex Lejeune, Simon a donné le nom d’une soupe emblématique de la culture acadienne (le fricot) un repas simple à base de poulet, de pâtes style “grand-père” et de pommes de terre. Signifiant aussi festin dans la France du dix-huitième siècle, il reflète tout à fait l’aspect festif et sans prétention de la cuisine des Maritimes. Avec ce projet, l’intention est de faire découvrir aux Montréalais les racines culinaires néo-brunswickoises, mais surtout de rendre ses lettres de noblesse à ce type de mets.

«La nourriture acadienne classique n’est pas particulièrement connue ou considérée par le reste du Québec.» explique Dunn. «Pourtant elle est excellente et il y a beaucoup de fruits de mer de saison, mais aussi avec des aliments de base, comme de la pommes de terre, sans oublier la friture. C’est pourquoi nous avons voulu prendre ces racines-là et les travailler de façon créative pour que ce soit attrayant avec des ingrédients frais.»

le fricot platSur le menu, vous trouverez évidemment la guédille au homard dans une variante de pains utilisés et de garnitures. Au menu, également, un pogo de poisson, du poulet frit et bien entendu, la version du Fricot. Vous pourrez aussi commander un menu festif à un prix unique par personne, composé de plats à partager choisis par le chef. La carte de vins élaborée par Karine Leblanc, maître d’hôtel, inclut des produits vinicoles d’importation privée de l’Est du Canada et de la bière Lager Alpine, classique du Nouveaux-Brunswick. L’espace peut accueillir une cinquantaine de convives.

Ouvert du mercredi au dimanche, de 17 heures à 23 heures.

Le Fricot
2661, Notre-Dame Ouest
Montréal
(514) 419-1683
https://www.facebook.com/lefricotrestaurant/

Crédit photos : Fannie Laurence (le fricot intérieur et intérieur 2)
Crédit photos : Le Fricot (plats et logo)

Ce contenu a été publié dans Sortir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.