Semaine des restaurants à Montréal

golden mtl logoDu 17 au 23 septembre 2018, s’est déroulé la deuxième édition de cet événement qui offre une expérience gastronomique accessible à tous. Huit restaurants, haut de gamme, situés en centre-ville ont proposé des tables d’hôte à prix fixe ou à la carte.

Par Corinne Bénichou

Ce n’est pas le choix de bons restaurants qui manquent dans la métropole. Il y a en a une panoplie pour tous les budgets, mais certains sont hors d’accès pour le commun des mortels en raison de leurs prix élevés.

mille caré doré logoC‘est avec cette évidence que La Société de développement touristique du quartier Mille Carré Doré (Golden Montréal) a proposé une expérience unique abordable aux gourmets et aux gourmands qui se sont ajoutés, temporairement, à la clientèle des gens d’affaire fréquentant régulièrement ces établissements.

Parmi les huit participants, Gustave, Ibérica, Le XVI XVI (1616), Le Beaux-Arts, Les Enfants Terribles place Ville-Marie, Les Enfants Terribles la Cantine, le Silk Road et le Soubois.

DSCN0867DSCN0870Vous aimez la cuisine méditerranéenne, les restaurant espagnol, Iberica, est pour vous. Il a une carte et un menu aux odeurs et aux couleurs de la péninsule ibérique (d ’où son nom). des tomates sous différentes apparences,(1)  des croquettes de jambon DSCN0873DSCN0875et du poisson mariné (flétan) en entrée, la paella aux fruits de mer(2) ou végétarienne, le poulet de Cornouailles et la dorade (ou loup de mer) cuite au four, en plat de résistance, l’onctueuse ganache froide de chocolat, huile d’olive, fleur de sel et les délicieux DSCN0877churros chauds accompagné d’un caramel ont terminé le repas.

DSCN0887DSCN0884À l’Observatoire de la place Ville-Marie, en plein cœur de Montréal, se trouve Les Enfants Terribles, un quatre étoiles qui sert un grand choix de mets tant froids que chauds. Pour la Semaine des Restos, la brasserie a mis l’emphase sur une entrée de betteraves et DSCN0888DSCN0889grains de raisin rouge surmontés d’une mousse de chèvre chaud (vous l’avez également en plat et là, c’est le chèvre qui trône sur la crudité), suivi d’un bar européen poêlé, (évitez la peau où est la concentration de sel), un mélange de fenouil confit, courgettes (zuchini) vertes grillées, basilic, feta et beurre calabrese, un plat DSCN0895DSCN0886aussi odorant que goûteux qui vous séduira, la forêt noire et blanche, dont la fraîcheur de la garniture tranche avec la pâte ferme mais néanmoins agréable au palais, a fini le repas de belle façon.(3)

Les deux établissements vous procurent des nappes ou centres de tables et serviettes en tissu qui vous prouvent, s’il en était besoin, la classe de ces restaurants, ayant tous deux du personnel accueillant. Pour Iberica, Nicolas Sauvageau et Mario Borges, pour Les Enfants Terribles, Martine Bonin, maître d’hôtel en chef.

www.resto.goldenmontreal.com

Iberica
1450, Peel
Montréal
(514) 285-1888
www.iberica.ca

Les Enfants Terribles
1, place Ville-Marie
Montréal
(514) 544-8884
www.jesuisunenfantterrible.com

(1) Sur un croustillant pain coca, une purée de tomates fraîches se marient bien au palais. La salade, elle, présente plusieurs couleurs de tomates attirant l’oeil sous un filet d’huile d’olive,

(2) Sur un lit de riz et de légumes sont posés des fruits de mer et des mollusques parfaits en cuisson, très agréables en bouche. Par contre le riz ,un peu collant, manquait de saveur ! De l’ail et du safran auraient certainement amélirer son goût.

(3) Pain de Gênes aux pistaches, chocolat crémeux, griottes, chantilly, fèves Tonka et cerises pochées.


Ce contenu a été publié dans Événement, Sortir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.