Martinique Gourmande : Le Pamika

Originaire de la région d’Isan en Thaïlande, Pamika, chef et propriétaire, a parcouru le globe pour voir son rêve fleurir et garantir l’authenticité de ses créations. Elle propose des plats reflétant goût, authenticité et tradition, afin de vous offrir une des meilleures expériences culinaires au cœur de Montréal. L’établissement est doté d’une belle salle avec salon, d’une terrasse et d’une cour intérieure.

Eddy Germain, trente-trois ans, arrivé à Montréal en 2011, a commencé à faire jongler des bouteilles au Lab avec Fabien Maillard, puis il a ouvert Le 4e mur incluant une école de bar. Il a également été directeur de bar dans un l’hôtel cinq étoiles. Un jour, Pascal Gonzales du Pamika lui parle de ses projets. Leur rencontre découle sur le poste de directeur des opérations en 2019.

Après avoir commencé avec un petit lieu de dix places assises, elle aux fourneaux et lui en salle, le couple a, maintenant, trois entreprises (dont le Mae Sri, comptoir thaï, angle  Milton/Jeanne Mance avec des spécialités et de nombreuses soupes) et quatre-vingt cinq employés. En mai 2022, à l’occasion des dix ans, ils ont déménagé dans un nouveau local dans le but de s’agrandir et de donner au personnel un meilleur outil de travail.

« J’ai un attachement aux Antilles car mon papa a vécu quinze ans en Guadeloupe. De plus, je suis allé plusieurs fois en Martinique Alors le rhum, le Ti-punch, je connais ! J’ai donc décidé de participer au concours, j’en suis très heureux. Vous penser certainement qu’il n’y a pas de lien entre la Martinique et la Thaïlande, mais c’est l’esprit communautaire qui ressort dans ce partenariat. Les deux exotismes se rejoignent. » confirme Eddie Germain. D’ailleurs, suite aux restrictions des deux dernières années, il a hâte de retrouver ses amis et l’industrie afin de partager l’amour du métier.

Dans le cadre du festival Martinique Gourmande, le cocktail proposé est la Cuvée de l’océan, à base de rhum, de canne à sucre (proche de la mer), de sirop de thé à la bergamote, d’amer aux bannes et bergamote. « Il reflète l’évasion, l’un des thèmes du festival. Je vais raconter les aventures d’un capitaine qui a essayé d’amener le café en Martinique. À son arrivée, tous les plans étaient perdus ! Finalement, le dernier, le Blue Mountain Coffee, a été retrouvé en Jamaïque… » 

À table, parmi les choix d’entrées, ce sont les crevettes frites enroulées de nouilles aux œufs (tel un nid d’oiseau) qui débutent le repas. L’intérieur chaud, un peu sucré et l’extérieur croustillant expriment bien la cuisine asiatique raffinée, suivies d’une salade de papaye verte, crevettes séchées, carottes, piments frais, haricots longs, tomates et arachides grillées pour ouvrir l’appétit. Le croquant des arachides, l’onctuosité des légumes coupés en lanières ainsi que le fruit garantit une fraîcheur en bouche. C’est réussi ! Le curry végétarien est à base de pâte de curry vert mêlé à du lait de coco, ce qui donne sa consistance, le basilique thaïlandais relève les saveurs des légumes : Les aubergines, les carottes, le brocoli, le choux-fleur et les poivrons. C’est servi avec du riz. Ce plat épicé est un classique du restaurant. Il est irrésistible. D’ailleurs très apprécié de la clientèle. Le Pad Thaï au homard dans sa bisque, nouilles de riz, tofu, ciboulette, fèves germées, et arachides concassées est un vrai régal. En dessert, le Mango Sticky Rice présente des tranches de mangue mûre sur du riz collant tiède trempé dans du pois bleu (fleur asiatique) accompagné de crème de coco froide. La différence de température offre aux papilles une douce sensation.

Que vous soyez installés dans la salle principale (dont les couleurs chaudes et les murales significatives sont inspirantes), dans la cour intérieure (ambiance intime propice à la détente) ou sur la terrasse, le personnel et sa jovialité (en particulier, Émilie Ladonne) vous feront passer une belle soirée.

Pamika
4902, Saint-Laurent
Montréal
(438) 797-2580
www.pamikathai.ca

Ce contenu a été publié dans Sortir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.