Robuste de Constance Meyer

Avec Gérard Depardieu, Déborah Lukumuena, Steve Tientcheu, Lucas Mortier, Megan Northam, Florence Janas,Théodore Le Blanc, Lola Dueñas, François Loriquet, Florence Muller, Georgia Scalliet et Sébastien Pouderoux.

Lorsque son bras droit Lalou (S. Tientcheu), seul compagnon doit s’absenter pendant plusieurs semaines, Georges (G. Depardieu), vedette de cinéma vieillissante, se voit attribuer une remplaçante, Aïssa (D. Lukumuena). Entre l’acteur et la jeune agente de sécurité, un lien unique va se nouer.

Durée : 1h35
Distribution : K-Films Amérique
En salles depuis le 23 septembre 2022

Par Corinne Bénichou

Les premières images montrent un homme à moto puis une jeune lutteuse. La rencontre entre ces deux costauds va bousculer leur quotidien.

Le premier long métrage de la réalisatrice française met en scène l’acteur qui joue du Depardieu, morose, capricieux, désabusé, égoïste et boulimique. Il fait la leçon et sa solitude le pousse à détruire sans se soucier des conséquences. Son attachement est plus une intrusion dans la vie des autres que de l’intérêt. Malgré tout, le duo Depardieu-Lukumuena fonctionne bien dans la confrontation.

Pour l’aquarium, les poissons sont la représentation de la laideur, peut-être celle qui dort au plus profond du comédien ou de la perception qu’il a de lui.

La manière de filmer la lutte comme s’il s’agissait d’une danse entre les deux adversaires a quelque chose de poétique. C’est le seul moment de grâce du film avec la chanson de Michel Berger Quelques mots d’amour qui est significative dans cette histoire.

Film d’ouverture de la Semaine de la critique à Cannes en 2021

Ce contenu a été publié dans Cinéma. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.